Eviter tout cas de feu en cuisine

Feu en cuisine

Publié par Ladislas Leroux

Publié le 03/11/2021

N

Mis à jour le 03/11/2021 @ 22:07

Partagez cet article :

Comment éviter tout cas et tout risque de feu en cuisine

La cuisine est l’une des pièces les plus dangereuses de votre maison car elle comporte de nombreux risques et un potentiel élevé d’incendies involontaires. Voici quelques conseils essentiels pour éviter tout risque de feu en cuisine.

Poêles à frire et friteuses

L’utilisation d’une friteuse à thermostat est un excellent moyen de prévenir les incendies de poêles à frire. Évitez l’accumulation de graisse sur la cuisinière ou les poêles, car les graisses peuvent facilement prendre feu.

Four et cuisinière

Le four et la cuisinière doivent être nettoyés régulièrement pour prévenir les incendies dus à la graisse et aux aliments. Faites attention lorsque vous cuisinez et gardez les poignées des casseroles loin du bord de la cuisinière. Ne portez pas de manches longues qui peuvent pendre au-dessus de la cuisinière et prendre feu. Surveillez toujours le four lorsqu’il est allumé et n’oubliez pas de l’éteindre lorsqu’il n’est pas utilisé. Placez les tissus inflammables, comme les serviettes, loin de la cuisinière à gaz ou électrique. Soyez prudent avec les liquides inflammables, comme les produits de nettoyage.

Appareils ménagers

La règle de sécurité la plus importante pour les appareils électroménagers est de n’utiliser que des appareils qui ont été testés et approuvés par un organisme d’essai. Évitez de surcharger les prises électriques et vérifiez régulièrement que les câbles ne sont pas usés ou cassés. Si vous trouvez des défauts, veillez à effectuer immédiatement les réparations nécessaires. Il est également très important de garder les cordons des appareils sur le comptoir pour empêcher qu’ils ne soient accidentellement tirés vers le bas.

Fours à micro-ondes

Une erreur très courante en ce qui concerne les fours à micro-ondes, et qui est la cause de bien des cas de feu en cuisine, est la supposition erronée que les articles chauffés dans le four à micro-ondes ne sont pas aussi chauds que les articles chauffés dans un four ordinaire ou un mini-four. N’oubliez pas que même si le récipient ne chauffe pas, le contenu, lui, est chauffé. Assurez-vous que tous les orifices de ventilation sont dégagés et que le four à micro-ondes dispose d’un espace suffisant pour la circulation de l’air. Ne placez jamais de papier d’aluminium ou d’autres métaux dans un four à micro-ondes.

Installer des détecteurs de fumée

Les détecteurs de fumée constituent l’achat le plus important que vous puissiez faire pour votre maison. Des détecteurs de fumée qui fonctionnent peuvent doubler vos chances de survivre à un incendie. La plupart des décès qui surviennent dans les incendies domestiques ne sont pas dus au feu, mais à la fumée. Les maisons devraient avoir au moins un détecteur de fumée à chaque étage. Pour s’assurer que les détecteurs de fumée fonctionnent parfaitement, il faut les tester tous les mois, les garder à l’abri de la poussière et remplacer les piles tous les ans. Le détecteur de fumée lui-même doit être remplacé tous les dix ans, ou selon les recommandations du fabricant.

Installer un système anti-incendie

Une autre façon de protéger votre famille est d’installer des dispositifs de protection contre l’incendie dans votre maison. Cela va bien au-delà de la simple installation d’un détecteur de fumée, même si ce dernier est le premier équipement dont vous avez besoin.

L’une des meilleures façons pour les nouveaux propriétaires de protéger leur famille est d’installer un système d’extincteurs automatiques résidentiels. Il n’existe pas de meilleur outil pour sauver des vies et protéger les biens que les pulvérisateurs automatiques en cas d’incendie.

Pourtant, ces sytèmes sont victimes de certains mythes courants :

Mythe n° 1 : L’ensemble du système pourrait se déclencher accidentellement et détruire la maison.

Tous les pulvérisateurs d’un système ne se déclenchent pas en même temps. Seuls les plus proches de l’incendie s’activent et éteignent rapidement le feu pendant qu’il est encore petit. Dans 90 % des cas, les incendies sont maîtrisés par un seul pulvérisateur.

Mythe n° 2 : Fumer ou brûler des toasts peut déclencher les pulvérisateurs.

Les pulvérisateurs sont activés par des températures extrêmement élevées, pas par la fumée. Seul un incendie menaçant peut générer suffisamment de chaleur pour activer le système anti-incendie.

Mythe n° 3 : L’eau du système de gicleurs causera plus de dégâts qu’un incendie.

La perte moyenne de biens dans un incendie contenu par des gicleurs est de 2 200 €, alors que la perte moyenne dans un incendie de maison sans gicleurs est de 45 000 €.

Mythe n° 4 : Les détecteurs de fumée constituent une protection suffisante contre l’incendie pour ma maison.

Les détecteurs de fumée sont excellents pour détecter la fumée et alerter les propriétaires, mais ils ne peuvent pas éteindre un incendie, contrairement aux gicleurs (ou pulvérisateurs).

Mythe n° 5 : Les extincteurs automatiques à eau vont gâcher l’aspect de ma nouvelle maison.

Les extincteurs automatiques à eau sont moins encombrants et ne se remarquent pas plus que des plaques d’interrupteurs.

Mythe n° 6 : les extincteurs automatiques à eau coûtent cher.

Un système d’extincteurs automatiques à eau coûte environ 1 à 1,5 % du coût de construction d’une nouvelle maison. Les systèmes sont souvent rentabilisés par des réductions sur l’assurance habitation pendant toute la durée du prêt.

De plus en plus de familles optent pour la sécurité et choisissent d’installer des systèmes d’extincteurs automatiques à eau dans leurs nouvelles demeures.

Vous pouvez aussi aimer…

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *